Règles à suivre après la mise en place d’un implant

Cher patient,

Vous avez choisi l’implant comme prothèse dentaire. Nous vous avons expliqué en amont les différentes étapes de l’intervention, sa durée et les risques qu’elle comporte. Nous voulons vous rappeler ici quelques points importants.
Nous allons procéder à la mise en place d’une racine articielle appelée implant, composée d’un matériau biocompatible, le plus souvent du titan. Vous devez savoir que toute intervention médicale comporte une part de risques pour pouvoir nous donner votre autorisation préalable en toute confiance.

Conditions pour une bonne préparation et étapes de l’intervention

Une bonne hygiène bucco-dentaire est la condition sine qua non pour la pose réussie d’un implant.
Si vous fumez, le risque d’échec est plus élevé. Donc, notre conseil : évitez de fumer.

L’intervention elle-même se déroule sous anesthésie locale. Si la procédure est plus importante ou si vous le souhaitez, nous pouvons demander à un anesthésiste de procéder à une anesthésie générale. Le chirurgien-%%dentiste effectue une incision dans la gencive et à l’aide d’un foret, réalise un petit pertuis dans l’os de la mâchoire. L’implant est alors mis en place puis les tissus suturés. Après trois à six mois, l’implant s’est bien intégré à l’os de la mâchoire selon le phénomène d’ostéo-intégration. Commence alors la réalisation de la prothèse.

Conseils post-opératoires

La zone opérée où se trouve l’implant doit être ménagée au maximum durant la période de cicatrisation. Après l’opération, évitez de fumer et faites un bain de bouche pour nettoyer la plaie. Utilisez une poche de glace sur la joue et la zone opérée. Veillez à respecter une bonne hygiène bucco-dentaire, les instructions post-opératoires et les rendez-vous de contrôle.

Complications éventuelles

Toute intervention comporte des effets secondaires tels que douleurs, tuméfaction, et parfois hémorragie. Vous pouvez y remédier en mordant dans une compresse ou bien si vous préférez, contactez le cabinet dentaire qui vous aidera. Veillez à prendre les médicaments prescrits selon l’ordonnance médicale.

Il peut arriver que l’implant se desserre à cause d’un rejet et qu’il doit être enlevé. Dans ce cas, on peut attendre un certain temps et renouveler l’intervention pour poser un autre implant. Malgré une procédure médicale minutieuse, il peut aussi arriver que la zone opérée s’infecte, qu’elle ne cicatrise pas bien, que les dents voisines s’abîment ou que certains nerfs se détériorent. Dans de très rares cas, il arrive aussi que la zone opérée ne retrouve plus de sensibilité au goût et qu’elle reste insensible.

Si vous avez encore des questions, je reste, ainsi que l’équipe du cabinet dentaire, à votre entière disposition. N’hésitez pas à nous consulter.

Nous vous souhaitons bonne chance lors de la prochaine intervention et prompt rétablissement.